Comment un ePatient prépare son rendez-vous médical.

Pour optimiser son temps avec son équipe médicale et ainsi collaborer avec celle-ci, il est important de bien s’y préparer. Le temps que nous avons est court, il peut y avoir beaucoup de choses à transmettre, alors il faut aller à l’essentiel. Voici comment l’ePatient (dans ce cas « e » pour efficace) s’y prend.

Avant le rendez-vous:

  • Faites des recherches sur le sujet qui vous préoccupe afin d’en savoir le plus possible. En utilisant Google ou un autre moteur de recherche, utilisez des mots clés tels que « cancer du sein » ou « suisse », ou alors privilégiez des sites de qualité spécifiques à votre maladie, Dr. Jean Gabriel Jeannot vous donne quelques conseils à ce sujet. Il est aussi intéressant d’utiliser Twitter avec des mots-clés (hashtags) adaptés (#cancerdusein #diabète #hypertension etc) moyen par lequel on trouvera des informations récentes partagées par les communautés de patients ainsi que les professionnels. Il existe aussi une multitude d’applications santé sur diverses maladies, pour un suivi de sa médication, pour quantifier son mode de vie ou s’informer sur les médicaments (que je ne veux pas énumérer ici pour ne pas en favoriser par rapport à d’autres). Bref, il y a plusieurs possibilités de trouver des informations, il faut juste se rappeler de rester critique face à ce qu’on trouve, c’est-à-dire de regarder la date de publication, qui publie l’information et attention, les premiers résultats de recherche ne sont pas toujours les meilleurs, s’ils sont en tête de liste des résultats de recherche c’est seulement que ce sont les plus consultés (voir des publicités) et pas nécessairement les meilleurs. Il peut aussi être intéressant de rejoindre une communauté de patients afin de discuter avec d’autres personnes qui vivent la même maladie ou situation et qui peuvent ainsi nous parler d’expériences vécues.
  • Préparez vos questions au fur et à mesure qu’elles vous viennent, inscrivez-les dans un carnet ainsi vous aurez vos informations réunies en un seul endroit, vous aurez une vue d’ensemble sur votre situation et vous pourrez le prendre avec vous lors de chaque visite. Il n’y a jamais de « questions bêtes », vous devez vous sentir à l’aise de demander tout ce dont vous ressentez le besoin de savoir!
  • Réfléchissez bien à vos besoins, priorités, questionnements, inquiétudes, douleurs, ce que vous avez envie de faire et de ne pas faire, quels sont vos objectifs, etc. Rappelez-vous que votre soignant connaît les informations factuelles d’une maladie ou d’un traitement, mais il ne peut pas savoir ce que c’est de vivre avec cela au quotidien. En plus, le soignant ne peut pas savoir ce qui est important à vos yeux, chaque patient est différent et unique, donc le soignant compte sur vous pour lui expliquer ce qui vous tient à cœur pour ensuite savoir dans quelle direction aller et bien faire son travail.
  • Il ne faut pas sous-estimer l’aspect émotionnel d’un rendez-vous avec un soignant, on parle de sa santé, de choses qui nous préoccupent, alors cela peut être  intéressant (surtout si nos problèmes de santé sont graves) d’être accompagné par une personne de confiance. Elle pourra ainsi écouter les informations et le cas échéant, restituer celles qu’on aurait pas bien entendu. Choisissez alors cette personne de confiance et demandez-lui si elle est disponible à telle ou telle date.

Pendant le rendez-vous:

  • N’oubliez pas que vous n’êtes pas le seul patient de la journée, et que votre temps de rendez-vous sera court, c’est là que vos préparations vous rendront service, car vous pourrez être clair et concis en allant droit au but.
  • Il n’est certes pas agréable lorsque le médecin est en retard pour le rendez-vous, mais ayez de l’indulgence car vous ne savez pas ce qui s’est passé dans sa journée (cf point précédent) pour qu’il soit en retard. Des urgences, des consultations qui débordent, des affaires administratives à gérer, des imprévus… Toutefois si vous avez un médecin qui est systématiquement en retard, et vous fait à chaque fois attendre 30 minutes et plus, que ça vous agace, il faut lui en parler. Expliquez-lui que vous aussi vous avez un emploi du temps, des impératifs et que vous avez tout mis en oeuvre pour arriver au rendez-vous à l’heure. Cela n’est pas agréable pour vous si vous êtes fâché avec votre médecin mais ne lui dites rien par rapport à ses retards systématiques car vous n’allez pas vous sentir à l’aise de lui confier des choses qui sont importantes et personnelles. Comme toute relation, c’est une question de respect mutuel, nous avons tous 24 heures dans une journée.
  • Dites clairement dès le début de l’entretien si vous avez des choses administratives à compléter (ordonnances à renouveler, rapports à compléter, etc)
  • Adressez les bonnes questions aux bons professionnels : le médecin ne pourra pas vous répondre à propos d’une question d’horaire de rendez-vous, tout comme l’infirmière ne pourra pas vous prescrire un médicament.
  • Encore une fois, il n’y a jamais de « questions bêtes » et vous devez toujours pouvoir dire lorsque vous n’avez pas compris quelque chose ou que vous avez besoin qu’on vous l’explique plus clairement. Vous devez vous sentir en confiance pour librement dire ce que vous avez besoin de dire, et si le soignant ne vous donne pas la place pour vous exprimer, il faut peut-être chercher un autre soignant (mais cela est un autre sujet de billet de blog!)
  • Sachez expliquer vos douleurs, où elles sont situées, comment elles se manifestent, à quoi elles ressemblent, leur intensité (1-10), leur chronologie, à quel(s) moment(s) elles surviennent, ce qui les aggrave ou les apaise et les manifestations associées. Tout ce qui est noté dans votre carnet sera utile pour mieux expliquer les choses.
  • Vous pouvez montrer au médecin l’application que vous utilisez pour suivre [votre hypertension par exemple] qui aura des fonctionnalités diverses (graphiques, statistiques) et qui permettra au médecin d’avoir une vision d’ensemble sur une période déterminée, cela l’aidera à mieux poser un diagnostique.
  • Reformulez ce que vous avez compris des explications et assurez-vous que les informations contenues dans votre dossier médical sont complètes et à jour.
  •  À la fin du rendez-vous, assurez-vous d’avoir les réponses à toutes vos questions, mais si vous n’arrivez pas à tout aborder lors d’un rendez-vous, demandez à en avoir un deuxième, il vaut mieux prendre le temps ultérieurement pour ne pas faire les choses dans la précipitation. Il faut que votre soignant soit disposé à vous écouter et répondre, or s’il est pressé parce que le temps de votre rendez-vous est écoulé, il vous répondra à la va-vite et cela n’est pas constructif.

Après le rendez-vous:

  • Prenez le temps de digérer les informations reçues, de réaliser si tous vos questionnements ont été adressés et de noter vos réflexions ou remarques dans votre carnet. C’est souvent lorsqu’on est seul, au calme à la maison, que d’autres interrogations peuvent surgir. Vous pouvez retourner sur Internet ou aller vers la communauté de patients pour « débriefer », de cette manière vous pourrez poser des questions à des personnes qui vivent la même situation de santé que vous, qui comprennent ce que c’est de passer par tout cela et qui peuvent vous aiguiller avec des conseils concrets.
  • Faites le suivi avec les autres professionnels de votre équipe médicale, apportez un renouvellement d’ordonnance chez votre pharmacien, un certificat pour votre employeur ou des informations pertinentes à transmettre d’un médecin à l’autre. Soyez le trait d’union entre les professionnels de santé qui vous entourent afin d’être certain que les informations suivent leur cours. Au contraire de ce qu’on s’imagine les informations ne suivent pas toujours bien d’un spécialiste à l’autre, le médecin de famille peux ne pas avoir reçu le rapport provenant du cardiologue (eh oui, le dossier informatisé n’est pas encore légion pour l’instant c’est seulement dans le canton de Genève!) et cela peut être dangereux! Alors évitez ces désagréments en vous assurant que tous vos intervenants ont les informations complètes et à jour.
  • Passez en revu votre nouveau traitement (avec votre pharmacien) pour vous assurer d’avoir tout compris et de tout mettre en place pour pouvoir le commencer.
  • Posez-vous la question si cela peut être bénéfique de recourir à des aides complémentaires en plus de votre traitement-suivi qui contribueraient à votre bien-être général (hypnose, yoga, sport, huiles essentielles, homéopathie, etc…)
  • Continuez à noter ce qui vous vient à l’esprit concernant votre état de santé dans votre carnet en préparation du prochain rendez-vous.

Tout cela peut paraître énorme à faire, mais avec le temps cela devient une habitude, voire même un plaisir quand on voit les résultats intéressants que cela amène. C’est une compétence qui permet au patient d’être plus autonome et plus proactif de sa situation de santé.

 

ordinateur-portable-agenda-stylo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s